Ouagadougou 2019 Burkina Faso Atelier professionnel

OUAGADOUGOU 2050, Vivre le quotidien à l’échelle du Grand territoire

  • untitled

    untitled

Comment accompagner la mutation urbaine de Ouagadougou jusqu’en 2050 en tissant sur ses spécificités et ses initiatives locales pour répondre aux vulnérabilités ? L’atelier propose aux participants de réfléchir à la stratégie de développement à l’horizon 2050. Il propose ainsi d’élaborer une vision pour accompagner sa transformation en intégrant les 7 centres secondaires et la forte croissance démographique de la capitale.

Ouagadougou se pose, comme toutes ses consœurs en métropole, capitale bouillonnante congestionnée et en (re)structuration permanente. Ce qui la distingue surtout à l’instar de quelques autres grandes villes africaines, c’est le rythme effréné de son développement.

Sa croissance vertigineuse appelle un rythme de production tout aussi soutenu. La planification urbaine est vite dépassée tandis que le millefeuille institutionnel peine à s’articuler et à faire corps pour se constituer cheville ouvrière de ces transformations. Dès lors, l’action publique est renvoyée au correctif, au rattrapage, à l’officialisation a posteriori.

Cette problématique, posée volontairement à un horizon relativement lointain, permet de passer de la logique de rattrapage actuelle à une stratégie de développement anticipé. L’enjeu de l’anticipation est majeur : comment assurer la sécurité sanitaire et alimentaire de 4 à 5 millions de personnes dans une métropole aux multiples vulnérabilités, dont les questions de la gestion des ressources et de l’eau sont en haut du podium?

La relation de la ville avec ses barrages et sa trame verte, sont des atouts incontestables pour son développement futur, constitue ainsi le point de départ de la réflexion posée aux équipes. Un autre point de départ semble pouvoir être trouvé au cœur des multiples intensités urbaines de cette agglomération diffuse. Dans ces interstices, le ouagalais s’adapte, fait avec, contourne, invente, et l’ingéniosité populaire y est féconde.

Partenaires de l'atelier