11 juin 2021

Publications

15 ans de présence et d'expériences des Ateliers en Afrique : Mobilité et transports

Découvrez Les Carnets des Ateliers, publications transversales proposant des retours sur les vingt ateliers africains de ces quinze dernières années. Le nouveau carnet, "Mobilité et transports", est publié en anglais.
  • untitled

En vingt ateliers et quinze années, les Ateliers ont tissé un important réseau de praticiens, d'élus, et de territoires en Afrique. Environ 350 participants du continent et du monde entier, 400 membres de jurys internationaux, et plus encore de responsables et d’experts locaux associés, ont parcouru de long en large les villes de dix pays, et proposé des solutions innovantes aux problèmes urbains identifiés de façon collaborative.

C’est pour revenir sur ces exercices originaux et en mobilisant ce formidable réseau que l’association a eu l’honneur de préparer une collection de publications nommée « 15 ans de présence et d’expériences dans les villes africaines », déclinée en carnets thématiques.

Préparés dans la perspective du Sommet Afrique-France originellement prévu en 2020 et repoussé à l’été 2021, ils rassemblent des « regards » sur des ateliers passés et des contributions libres autour d’une thématique.

Les 4 thématiques sont les suivantes :
› Foncier et droit à la ville
› Gouvernance et institutions
› Mobilités et transports
› Sociétés et vie urbaine

Les deux premiers carnets sont déjà disponibles. Merci aux rédacteurs en chef invités, Christophe Bayle (Foncier et droit à la ville) et Vincent Bourjaillat (Gouvernance et institutions), ainsi qu'à tous les contributeurs membres du réseau des Ateliers ayant permis l'élaboration de ces publications.

Nous sommes heureux de partager le troisième carnet de cette collection, qui s'intéresse à la Mobilité et aux Transports. Son rédacteur en chef invité est Jean Grébert. Le carnet est disponible pour le moment en anglais.

Quatre ateliers (Bamako, Douala, Kampala, Porto-Novo) y sont présentés par les contributions de Charlotte Klein, Christophe Bayle, Thomas Pendzel et Annet Twinokwesiga, et Luc Raimbault. La deuxième partie est nourrie des analyses de Herrie Schalekamp (Afrique du Sud), Peter Kasaija (Ouganda), Virginie Boutueil (France), Hari Haran Chandra (Inde), et Etienne Saint-Sernin (France).